Les buts.

 

L' Association de la Noblesse du Royaume de Belgique (A.N.R.B.) est une a.s.b.l. créée en 1937. Les fondateurs voulaient assurer le maintien du patrimoine moral acquis par la noblesse, la défense des intérêts communs et l'aide aux membres en difficulté. 
L’Association, qui n’a aucun caractère public et est totalement privée, compte quelque 13.700 membres. La majorité des chefs de ménage des familles nobles en sont membres ; s’y ajoutent les isolés, les conjoints et les enfants. 

L'article 3 des statuts, en conformité avec la loi du 2 mai 2002, définit les buts de l’A.N.R.B : 

«L'association a pour but d'établir un lien entre les membres et les familles de la noblesse belge, d'entretenir parmi eux les sentiments d'entraide et de solidarité, de maintenir chez eux l'idéal social, l'esprit de devoir et le sens des traditions, ainsi que de sauvegarder, dans la mesure la plus large, leurs intérêts communs. 

A cet effet, elle pourra développer, en faveur de ses membres, diverses activités, en particulier pour : 



a) leur apporter, le cas échéant, une aide morale et matérielle, soit par l'organisation et le fonctionnement d'oeuvres d'entraide, soit en collaborant à leur orientation professionnelle, soit en leur procurant des allocations, des subventions pour l'éducation de leurs enfants, des bourses d'études, etc... ; 
b) leur faciliter toutes recherches de documentation nobiliaire et héraldique et leur fournir tous renseignements d'ordre divers qui pourraient leur être utiles ; 
c) assurer un lien entre eux par la diffusion de publications, périodiques ou non ; 
d) faciliter le règlement par voie d'arbitrage des conflits qui pourraient surgir entre eux ; 
e) favoriser et provoquer la création de toutes fondations, institutions ou publications intéressant la noblesse ; 
f) s’intéresser aux activités d’associations ayant un objet analogue ou connexe ; 
g) accomplir tous actes se rapportant directement ou indirectement à son but ou en favorisant la réalisation. 



Cette énumération est exemplative et non limitative. » 

En pratique, on peut dire que l’A.N.R.B. vise avant tout à être au service de ses membres, en exerçant des activités diverses correspondant aux besoins de chacun. Elle ne peut survivre que grâce à l’aide constante et multiforme de ses collaborateurs bénévoles. Ouverte sur le monde et son évolution, elle reste fondamentalement attachée aux traditions de la noblesse.